Actualité : No Land Art (portraits d'entrelacs végétaux, d'agencements naturels paysagers)

Marée Basse

Pendant près d’un an, j’ai passé en revue tous mes contacts, chaque photo que j’avais faite. Des heures durant, derrière mon compte-fil, j’ai observé quelqu’un que je n’avais pas vu depuis longtemps, mais que j’ai reconnu immédiatement. Toute théorie sur la nature de la photographie mise à part, c’était mon journal. On pouvait déceler un commentaire social, de la violence, une certaine caricature, dans ces photos, - éléments présents sans aucun doute -, mais c’était avant tout les pages de mon album de famille. Tout était là, stocké, et les contacts restauraient les circuits. Le flux de conscience originel.
Bien. Regardant en arrière et à l’intérieur de moi-même, j’ai vu ce que j’avais fait. Vous ne cessez jamais de ruminer. Rare, apparemment, celui qui peut s’oublier plus de 15 secondes. Prendre des photos – votre reflet dans la foule. La somme de ce que vous croyez voir, vous souvenir, projeter. Tous les rosebuds, stimulés, resurgissent. Indices. Hiéroglyphes. Clés. Déjà vu, jamais vu. Revu. Epreuve. Célébration. Reproduire un monde. Votre monde. Un microcosme. Chaque photo est une cellule. Coup de foudre. Vous savez. Tout, tout de suite. Image. Imaginez. Prendre des photographies = chercher le coup de foudre. Combien de fois la foudre peut-elle frapper ? (William Klein, 1983)

[ Revenant sur le rivage de mes photographies les plus anciennes, j'ai vu qu’un certain nombre d'entre elles avait échappé à une première sélection lors de la création de la série "Maux & Merveilles". Soit qu’à l’époque, leur singularité ne m’ait pas affecté ; soit qu’elles me semblaient frappées d’un défaut rédhibitoire ; ou, plus simplement, elles ne correspondaient plus à mon état d’esprit et leur sens s’était volatilisé.
Ratissant ainsi à marée basse les strates de ces lointaines années, j’ai pu repêcher un nombre non-négligeable de ces photographies. Certaines sont plus pertinentes que d’autres, mais leur ensemble demeure signifiant et devient un proche cousin de "Maux & Merveilles". De plus, certaines ont acquis avec le temps une valeur sociologique et peuvent entrer en résonance avec nos réalités d’aujourd’hui. Un peu de l’écume du temps comme en écho au bruit de ce monde qui est le nôtre. ]