Actualité : La Nuit Arborifère (portraits nocturnes d'arbres et d'arbustes).

Wabi-Sabi

Concept esthétique et disposition spirituelle, dérivé de principes bouddhistes zen ainsi que du taoïsme, le wabi-sabi traduit la perception du caractère éphémère de la vie.
Il exprime la beauté des choses imparfaites, impermanentes et incomplètes, modestes et humbles, atypiques. Il est à l'aise avec l'ambiguïté et la contradiction. Il s'accommode
de la dégradation et de l'usure. Il a une affinité avec le mineur, le caché, l'indécis.
L'intervention de l'homme est nécessaire, ne serait-ce que pour lui donner un cadre, un contexte qui le singularise. La photographie peut fournir ce genre de cadre. Le wabi-sabi implique une compréhension intuitive du monde : la vérité découle de l’observation de la nature ; la “grandeur” réside dans les détails discrets et négligés ; la beauté peut être obtenue à partir de la laideur. L’infini se trouve dans la finitude de chaque instant. De l’impermanence naît la conscience du moment présent.
(Leonard Koren, Wabi-sabi à l'usage des artistes, designers, poètes & philosophes, 2015)